Les étapes pour un meilleur montage d’une charpente

Les étapes pour un meilleur montage d’une charpente

Travaux d’une certaine envergure, la charpente est importante en construction. La couverture du toit viendra se reposer sur elle, d’où la nécessité d’une pose dans les règles. Se devant d’être solide et robuste, il y a également d’autres détails à considérer pour le meilleur des résultats. Voici tout ce qu’il faut retenir lors de la construction d’une charpente.

Le budget

Avant même de penser à la construction, il est important d’établir un budget tout en sachant que les travaux de la charpente sont d’une grande envergure. Avoir un budget précis permet de faire les choix notamment en termes des matériaux, de la technique à utiliser ainsi que le choix des prestataires pour la pose.

Dans cette optique, il est fortement recommandé de choisir des professionnels à la hauteur des travaux comme l’entreprise de toiture Pecorella. Ces professionnels sont plus à même à tenir compte de nombreux détails importants aux travaux. De même, ils sont à l’affût des nouvelles technologies et techniques pour un résultat de qualité.

Les types de charpente

Une fois le budget déterminé, on peut alors choisir le type de charpente à adopter que le professionnel aura à proposer. Il y a trois types de charpente dont la charpente industrielle. C’est le plus courant parmi tous. Il s’agit de planches en bois à fixer sous presse. C’est une alternative économique, car c’est la moins coûteuse sur le marché.

Puis, il y a la charpente traditionnelle constituée de bois massifs. L’assemblage se fait avec des boulons. C’est une bonne solution alternative pour une toiture de grand espace. Enfin, il y a la charpente en lamelle collé. Cette option est plutôt réservée pour les constructions d’envergure notamment les grands projets architecturaux. Ce type de charpente est également constitué de bois.

Les matériaux de charpente

On l’aura compris, le bois est très sollicité en travaux de charpente. D’autant plus que les atouts en bois ne sont plus à démontrer. C’est pour cela qu’on le retrouve souvent en construction comme en décoration. Notamment son pouvoir respirant ainsi que sa capacité d’isolation. C’est aussi un matériau résistant et solide à condition de choisir les essences adéquates. On peut citer le chêne, le pin ou encore l’épicéa. D’autant plus que le bois reste raisonnable en termes de coût.

En béton, la charpente est encore plus solide, durable et résistante. Néanmoins, il est connu que le béton est moins chaleureux bien qu’il soit un isolant thermique et acoustique performant. Par ailleurs, on peut aussi opter pour la charpente métallique. Pour un matériau qui résiste aux moisissures, à l’humidité et aux insectes, c’est l’option idéale. Autrement dit, un choix qui repose plutôt sur le très long terme.

A titre d’information, il importe de rappeler que dans certaines régions, la construction de la toiture est réglementée par le plan local d’urbanisme. Il faut donc se renseigner avant de choisir. Notamment la hauteur à respecter, le type de toit à choisir ou encore l’installation d’une éventuelle ouverture. Etant une partie importante dans la construction, il faut veiller à bien choisir le professionnel à qui confier les travaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *