Comment installer une charpente fermette ?

Comment installer une charpente fermette ?

La majorité des bâtiments modernes arborent des ossatures en treillis, également appelées charpente fermette. Par rapport aux frameworks classiques, ce type de menuiserie présente plusieurs avantages, ce qui explique ce choix. En particulier, les petits supports sont plus faciles à installer que les cadres traditionnels. La construction de la charpente fermette se réalise en deux phases principales, et doit répondre à certaines normes de sécurité et de qualité. Découvrez ici comment s’installe cette structure industrielle.

Elaborer un plan de travail

La différence entre une charpente industrielle et une charpente traditionnelle se trouve dans sa structure. La charpente fermette se compose de plusieurs éléments qui sont assemblés selon un plan prédéfini. Le projet de construction de ce type de structure peut sembler facile, mais c’est une tâche complexe qui nécessite des connaissances spécifiques dans le domaine. La taille et le poids de chaque pièce varient d’un bâtiment à l’autre, suivant la zone à couvrir.

Il est fortement recommandé de confier à des professionnels comme npconcept.be la mise en œuvre du plan-cadre de l’ossature en treillis. Le plan détaillé doit contenir obligatoirement la valeur définitive de chaque variable. Le poids et la taille des pièces dépendent du type de bois utilisé. Le propriétaire peut choisir le type de bois selon ses propres préférences. Cependant, il est préférable de valider le type de bois le plus approprié avec des artisans confirmés pour garantir la qualité et la résistance de la structure.

Installer la charpente fermette

L’installation du cadre nécessite des compétences de bricolage éprouvées surtout dans le domaine de la maçonnerie. La mise en place de la structure doit suivre le processus suivant :

  • Le tallage : Assemblez les différents éléments du châssis au sol ;
  • Construire les fermes ;
  • Installer les fermes sur le toit ;
  • Montage et niveau de faîtage ;
  • Réglage des rondelles,
  • Poser les différentes pièces.

Ce processus simplifie l’aménagement et oriente la personne en charge de réaliser le travail de montage. En effet, ce procédé permet d’assurer l’alignement des différents éléments de la charpente, ce qui constitue la principale garantie de la solidité de la charpente fermette.

Les règles de construction à suivre

Dans l’hexagone, la conception et l’assemblage des ossatures en treillis sont soumis à des normes de qualité et de sécurité spécialisées. Ces conventions doivent être prises en compte lors de la rédaction du plan de construction et lors de la phase du montage des éléments constitutifs de la charpente fermette.

La norme NF EN 14 250 traite des dimensions des composants et des mesures à respecter lors de l’assemblage. Le règlement impose également une norme qui définit la qualité du bois utilisé pour fabriquer les éléments de la charpente de la ferme.

La structure de la charpente du corps de ferme doit également être conforme aux documents techniques unifiés suivants :

DTU 31.1 : Ce règlement concerne les travaux de construction sur les structures en bois, notamment les charpentes ;

La règle DTU CB 71 établit la méthode de calcul et d’assemblage du cadre en bois pour assurer la robustesse du cadre en treillis ;

DTU BF 88 : à propos de la résistance au feu des structures en bois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *