Principales astuces d’entretien de charpente

Principales astuces d’entretien de charpente

Pour avoir une charpente stable et durable, il est très important de procéder à un entretien de cette partie de la toiture. Les traitements pour cette dernière doivent se faire de manière préventive et curative. Ci-dessous quelques astuces d’entretien de charpente que vous devez absolument connaître.

Vérifier l’état des charpentes

La vérification de la charpente peut se faire tous les six mois. Périodiquement cette action vous donne l’opportunité d’assurer les traitements préventifs et curatifs. Observez l’allure générale de l’extérieur de votre maison. Vous aurez ainsi un aperçu de l’état de votre charpente. Vous pouvez par exemple remarquer une certaine déformation sur le plan de la ligne faîtière ou de l’alignement de votre toiture, il vous faudra agir. L’idéal est d’en parler avec un professionnel de toiture pour qu’il vous explique toutes les démarches à suivre pour l’entretien de vos charpentes.

Repérer les raisons de la dégradation de vos charpentes

La déformation des charpentes est due à plusieurs facteurs. Le plus connu est le vieillissement des matériaux. En effet, au fil du temps les bois commencent à s’affaisser. Les charpentes fléchissent et donc se détériorent. En outre, il peut s’agir d’une rupture de matériaux. Les ruptures accidentelles peuvent survenir à un moment donné. Les champignons favorisent aussi la dégradation des matériaux. Enfin, vous pouvez noter les insectes xylophages. Ces derniers entraînent la destruction des charpentes. Tous ces facteurs vous aident à anticiper vos actions d’entretien et à bien choisir les solutions adéquates selon les problèmes qui se dévoilent au niveau de votre charpente.

Trouver une solution contre la déformation de la charpente

Le vieillissement des bois de la charpente est un phénomène naturel. Il n’y a pas de solution qui vise à ralentir ce processus. Toutefois, il existe une solution qui permet de lutter contre le fléchissement de la charpente. S’il s’agit de la charpente traditionnelle, vous pouvez utiliser des renforts formés de bois secs qui sont soumis à l’humidité passagère. Pour la charpente industrialisée, vous devez opter pour l’affaissement qui vise à faire des contreventements au moyen des barres diagonales. Ces dernières relient les fermettes afin de stabiliser la charpente.

Prévenir les moisissures au niveau de la charpente

Éviter les fuites d’eau de pluie est une véritable solution pour prévenir les champignons qui s’imposent sur la charpente. Vérifiez souvent l’étanchéité de votre toiture pour que ces fuites n’apparaissent pas. Avoir une bonne aération limite aussi les moisissures qui cherchent à s’installer sur votre charpente. Ventilez le plus possible vos combles.

Traiter la charpente contre les insectes dégradants

Dans la mesure où votre charpente dure déjà de nombreuses années, vous devrez faire appel à un professionnel pour traiter cette partie à l’aide des produits qui luttent contre les insectes xylophages. Si vous venez récemment d’acheter des charpentes, celles-ci sont déjà traitées contre les insectes nuisibles. Il faut juste renouveler le traitement tous les dix ans pour qu’il soit efficace.

Bref, soyez vigilant sur l’état de votre charpente, la rénovation de cette partie est assez chère alors il vaut mieux bien l’entretenir que de la réparer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *